Analyse approfondie de la pandémie de COVID-19 : une complexe interaction de faits et d’intox scientifiques, politiques, économiques et psychologiques

https://www.researchgate.net/publication/343948597_Analyse_approfondie_de_la_pandemie_de_COVID-19_une_complexe_interaction_de_faits_et_d’intox_scientifiques_politiques_economiques_et_psychologiques

Les 5 messages clés de la pré-impression

1. Une compréhension plus approfondie et une évaluation correcte de la crise actuelle du coronavirus ne peuvent être réalisées que par une approche multidimensionnelle Non seulement les données épidémiologiques et les résultats médicaux, mais aussi les aspects économiques, les contextes psychologiques et socio-psychologiques, ainsi que la pratique de l’information et de la communication dans les médias et les réseaux sociaux, et les courants et efforts sociaux et politiques doivent être pris en compte dans une vision holistique adaptée à la complexité de cette crise.  C’est ce que nous avons tenté de faire dans la présente étude.

2. La COVID-19 est une maladie grave. Les faits concrets tels que le taux de décès, le taux d’hospitalisation, le taux de reproduction et l’incidence des co-morbidités, ainsi que la comparaison des symptômes les plus fréquents des patients atteints de la COVID-19 et de la grippe montrent toutefois que la COVID-19 – malgré certaines caractéristiques spécifiques – se situe dans la fourchette entre une grippe saisonnière normale et une grippe très grave en termes de risque pour la vie et l’intégrité physique de la population. À la lumière de ce constat, l’incitation massive et généralisée à la peur doit être décrite comme inappropriée, antisociale, nuisible à la santé et irresponsable.

3. Les tests de dépistage du virus, qui sont utilisés par des millions de personnes, n’ont guère été validés. Les mesures de confinement du virus décrétées par le gouvernement pour protéger la population, que nous soutenons en principe fermement, sont malheureusement dans de nombreux cas non justifiées scientifiquement et dans certains cas même contre-productives.

4. Au vu des résultats d’études qui indiquent une immunité croisée et/ou de base déjà existante, nous considérons avec beaucoup de scepticisme les programmes de vaccination qui nous attendent. La hâte excessive et la pression politique exercée sur les fabricants potentiels sont inquiétantes. La nécessité d’un vaccin doit être examinée de manière approfondie. Dans ces circonstances, un contrôle de qualité extrêmement minutieux en ce qui concerne l’efficacité et les effets secondaires est essentiel avant qu’un nouveau vaccin contre la COVID-19 ne soit lancé sur le marché. Il convient de tirer les leçons des expériences passées, notamment celle du vaccin contre la grippe dite porcine.

5. Dans ce document, nous présentons des données et des références qui serviront de base à un débat constructif et peut-être controversé. C’est aux lecteurs eux-mêmes qu’il appartient de tirer leurs propres conclusions.